Navigation

vendredi 11 mai 2018

Soutien à Yvan Benedetti ! Le nationalisme n'est pas un crime !

En juillet 2013, profitant d’un fait divers tragique, la mort accidentelle d’un militant antifasciste Clément Méric à laquelle nous étions totalement étrangers, le sinistre tandem Valls-Hollande interdisait par décret l’Œuvre française. Depuis, dénonçant cette acte de forfaiture, Yvan Benedetti n’a cessé d’affirmer que « l’Œuvre existe et existerait encore alors qu’on ne parlerait plus ni de Valls, ni de Hollande et qu’à moins de nous dissoudre dans l’acide, ils nous retrouveraient toujours sur leur chemin. »

Pour cela, en autre, il est poursuivi et sera jugé le lundi 4 juin au TGI de Lyon pour reconstitution et maintien de ligue dissoute. Quand on sait que Valls, naturalisé en 1982, n’était même pas français quand l’Œuvre française fut créée par Pierre Sidos en 1968, on mesure l’inanité d’une telle ineptie.


Il est donc important de se mobiliser afin de soutenir le président, envers et contre tout, de l’Œuvre française qui encourt une condamnation de 10 ans de prison et de 100 000 euros d’amende. Serrons les rangs face au Système afin de dénoncer, de s’opposer à ce diktat et cette imposture. Pour que la France Vive, pour que le nationalisme s’impose, pour que l’Œuvre française perdure !

Rendez-vous au procès le lundi 4 juin, 14h :
12ème Chambre du Tribunal de Grande Instance de Lyon, 67 Rue Servient 69003 Lyon

Pour participer aux frais de justice :