Navigation

samedi 6 février 2016

6 février 1934 et 1945 : Quand l’esprit se souvient, la flamme se maintient !

C’était un 6 février 1934, à l’appel d’organisations patriotiques, des dizaines de milliers de Français, dont beaucoup d’anciens combattants, manifestent à Paris contre la corruption extrême qui règne dans les milieux politiques (l’affaire du juif Stavisky est un élément déclencheur), au cri de « À BAS LES VOLEURS ! ».
 
La foule s’approche trop du Palais Bourbon au goût du système en place, qui fait tirer les gardes sur les citoyens. 22 Français mourront sous les balles de la barbarie républicaine et plus d’un millier seront blessés :

Alphonse AUFSCHNEIDER, PRÉSENT ! Tué d’une balle au coeur, ligueur d’Action française. MORT POUR LA FRANCE.
Costa CAMBO, PRÉSENT ! Mort le 9 février par les multiples blessures reçues dans la nuit du 6. MORT POUR LA FRANCE.
Gratien DE NOBLENS, PRÉSENT ! Atteint d’une balle entre les yeux, frappé et piétiné avec un acharnement bestial. MORT POUR LA FRANCE.
Raymond COUDREAU, PRÉSENT !  Père de 6 enfants. MORT POUR LA FRANCE.
Louis ETHEVENEAUX
, PRÉSENT ! Meurt d’une fracture au crâne après avoir reçu un coup de matraque d’un policier. MORT POUR LA FRANCE.
Jean-Eloi FABRE, PRÉSENT ! Tué d’une balle au cœur. MORT POUR LA FRANCE.
Lucien GARNIEL, PRÉSENT ! 16 ans, blessé d’une balle à la colonne vertébrale, mort le 1er novembre après une douloureuse agonie. MORT POUR LA FRANCE.
Corentin GOURLAND, PRÉSENT ! Tué d’une balle à la tête. MORT POUR LA FRANCE.
André JAVEY
, PRÉSENT ! Succomba a ses blessures le 11 février. MORT POUR LA FRANCE.
Marius LABOUCHEIX
, PRÉSENT ! Ancien combattant, laisse deux orphelins, frappé d’une balle. MORT POUR LA FRANCE.
Raymond LALANDE
, PRÉSENT ! Atteint d’une balle sur la place de la concorde qui lui fit éclater le tibia. Succomba le 5 février 1936. MORT POUR LA FRANCE.
Henti LAMMERT
, PRÉSENT ! Tué d’une balle dans le dos. Il laisse une veuve sur le point d’accoucher. MORT POUR LA FRANCE.
Jules LECOMTE, PRÉSENT ! Succombe le 12 février, ayant reçu une balle dans le ventre. MORT POUR LA FRANCE.
Charles LIEVIN
, PRÉSENT ! Bléssé le 6 février 1934 d’une balle à la colonne vertébrale, mort le 6 décembre 1935. 21 mois d’atroces souffrances, laissant une femme sans ressources. MORT POUR LA FRANCE.
Galli MEZZIANE, PRÉSENT ! Écrasé par un camion de police lancé à toute allure, puis achevé à coup de pied et de matraque. Mort le 7 février. MORT POUR LA FRANCE.
Jean MOPIN, PRÉSENT ! Atteint à la colonne vertébrale, meurt le 7 décembre d’une infection généralisée après de longs mois de souffrance héroïquement supportées. MORT POUR LA FRANCE.
Albert MUNNIER, PRÉSENT ! Tué d’une balle de revolver dans la tête. Marié et père d’un bébé de 18 mois. MORT POUR LA FRANCE.
René-Alain PEUZIER, PRÉSENT ! Frère d’un champion cycliste, n’appartenant à aucune association politique. MORT POUR LA FRANCE.
Raymond ROSSIGNOL, PRÉSENT ! Marié, père d’un enfant de 12 ans, tué d’une balle de revolver en pleine tête devant le pont de la Concorde. MORT POUR LA FRANCE.
Georges ROUBAUDI, PRÉSENT ! Marié, père de 3 enfants dont l’aîné n’avait pas 6 ans. Ligueur d’Action française. MORT POUR LA FRANCE.
Alfred SOUCARY, PRÉSENT ! Tué à coups de matraque et relevé la colonne vertébrale complètement disloquée. MORT POUR LA FRANCE.
Henri VAURY, PRÉSENT ! Ancien combattant. MORT POUR LA FRANCE.

Le 6 février 1945, leur République commettait le plus ignoble des crimes : l’assassinat du célèbre poète et écrivain à « Je Suis Partout ». Il fut l’une des nombreuses victimes de l’épuration :

Robert BRASILLACH, PRÉSENT !
Les derniers coups de feu continuent de briller
Dans le jour indistinct où sont tombés les nôtres.
Sur onze ans de retard, serai-je donc des vôtres ?
Je pense à vous ce soir, ô morts de Février.
Robert Brasillach, 5 février 1945. MORT POUR LA FRANCE.

C’est pour ces grands héros que nous nous battons ! La république vit ses derniers instants, incapable de supporter elle-même le mal qui la ronge de l’intérieur.


QUI VIVE ?! FRANCE !!!

Article initialement publié sur Lorraine Nationaliste